Je veux recevoir le livre dédicacé (16,90€)
Livraison offerte !


Paiement par chèque possible : Nous contacter >>>

L’amour d’une ville, comme celui d’un être s’exprime aussi, voire surtout, avec des mots. Ceux de Colette Servières pour célébrer sa ville, Toulon, sont justes, vibrants, sincères, chaleureux et souvent drôles. À l’image de Toulon, mal aimée, incomprise, décriée, mais fière autant que jalouse de ses particularismes et de ses charmes secrets.
Ce livre très personnel en forme de fervente et poétique déclaration d’amour, nous aide à comprendre la ville de Mayol et de Raimu, de Jean Aicard et de Léon Vérane, il nous invite à l’épouser avec, comme témoins, le mistral, la mer et le ciel bleu.

Yves Stalloni, écrivain, membre de l’Académie du Var.


Photo de couverture, Frédéric Buquen.

Chasseur de l’insolite, le photographe toulonnais porte un regard neuf sur sa ville : puissant et tendre à la fois, vivant, profondément original.
Il sait capter l’indicible lumière, mettre en valeur le quotidien avec un sens esthétique de l’instant qui nous invite à redécouvrir la poésie singulière du paysage.

Colette Servières

Issue d’une famille varoise implantée à Toulon depuis plusieurs générations, Colette Servières y a vécu jusqu’à sa majorité. Si sa vie professionnelle s’est déroulée à Paris, c’est dans l’encre de la rade qu’elle a toujours aimé tremper sa plume pour célébrer sa ville natale, son port d’enfance. Auteure du Petit dictionnaire sentimental & fantaisiste de Toulon, puis de Pointus, un art de vivre, sur des photos de Pascale Delplanque, elle a aussi à son actif de nombreux écrits inédits, poèmes, chansons, chroniques et contes dont un sur le fort Saint-Louis intitulé René du Mourillon.

Colette Servière


Presse


VAR MATIN - MAI 2022